Incendie suspect à Montréal-Nord : deux personnes perdent la vie

Simon
Simon Bousquet-Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Incendie mortelle à Montréal-Nord : les voisins ont entendu des cris

Deux personnes ont perdu la vie dans un incendie suspect qui a ravagé un immeuble de trois étages de la rue Matte, vers 20 h 20, mercredi soir.

« Mes petits-enfants ont entendu des cris et ils ont vus du feu au troisième étage, raconte Mme Giselle qui habite de l'autre côté de la rue. Quand j'ai regardé, les flammes étaient si grandes que les branches de l'arbre devant la maison commençaient à brûler. »

La dame s'est alors précipitée pour appeler les pompiers pendant que les occupants de l'immeuble de huit logements évacuaient le bâtiment en flammes dans un calme qui a surpris la témoin.

Deux corps inertes

Rapidement, 15 véhicules de pompiers sont arrivés sur les lieux. Une trentaine de personnes ont été évacuées. Les pompiers ont trouvé les corps de Johnny Côté, 37 ans, et de Malika Zenzamy, 54 ans, dans l'appartement où le brasier aurait pris naissance.

« J'ai vu que les pompiers traînaient un homme. Il ne semblait pas avoir de pantalons alors peut-être qu'il dormait. Ils l'ont beaucoup pompé pour le réanimer », raconte Mme Giselle qui est infirmière.

Le décès de l'homme a été constaté sur place. La dame a quant à elle été conduite à l'hôpital où son décès a été constaté. Une troisième personne aurait été traitée pour un état de choc.

L'appartement n'était pas muni d'un système d'avertisseur de fumée fonctionnel, un dispositif qui aurait pu sauver des vies, selon Julie Gascon du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

La cinquantaine de pompiers ont pris près de deux heures à éteindre l'incendie. Les causes de l'incendie sont inconnues et l'enquête a été transférée au Service de police de la Ville de Montréal.

Les occupants de quatre ou cinq logements pourront rentrer chez eux dès que le travail des enquêteurs sera terminé. Trois des logements sont des pertes totales. Les dommages sont évalués à 100 000 $.

Inquiétude

Ce troisième incendie suspect en deux semaines inquiète une voisine qui déménagera en juillet prochain.

« Ce n'est pas un bon quartier. Il y a toujours des feux, je ne comprends pas pourquoi. Il y a un an, il y a eu un feu dans cet immeuble et il y a une petite fille qui est morte dans son appartement », explique la dame.

Aucun lien n'aurait toutefois été établi entre ces incidents selon le SIM.

Lieux géographiques: Montréal-Nord

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires